samedi 28 janvier 2012

en retard...

Je l'évite autant que possible, car je n'aime pas du tout être en retard. J'aime le confort de la ponctualité, l'aisance de l'avance.
On associe souvent la vie et l'état d'artiste avec la désinvolture, l'insouciance, le détachement vis à vis de toutes ces conventions. Je ne crois pas que la créativité se situe là ou que l'implication d'une personne dans l'art se reconnaisse à tous ces codes lourds.

Je déteste donc être en retard, et pourtant j'ai beaucoup de mal à trouver le temps nécessaire pour vous faire suivre la vie de l'atelier.
Je vais donc tenter de rattraper ces épisodes, tout en m'excusant auprès de vous pour ce silence.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire