vendredi 22 juillet 2011

dehors

Aussitot le stage fini, c'est un nouveau travail qui commence hors de l'atelier. en effet, je change de département,et me voilà prête à débuter une fresque commandée au printemps dernier.
C'est un travail long, qui nécessite de la préparation.
Ce type de travail est vraiment à part, en tous points différent des autres activités.
C'est une tâche endurante, exclusive.Du début à la fin de la journée, on est plongé ,concentré dans sa peinture.

Excepté une courte pause le midi, (jamais sans mon cher bento!) et les programmes de la radio, rien ne perturbe cette réalisation solitaire.
La fin de la première journée est toujours la même. fatigue et courbatures rappellent la présence de muscles laissés (trop) tranquilles (trop) longtemps. Malgré tout, le plaisir de partir réaliser une peinture ailleurs est immense. Voir de nouvelles choses, prendre possession le temps d'un chantier de nouveaux lieux, d'un nouvel itinéraire; peindre, dessiner, couvrir, repenser un espace blanc pour ceux qui évolueront dedans...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire